34 projets pour développer le réemploi d'emballages en verre

#réemploi#économie circulaire
Suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé mi-2019, Citeo et l’ADEME ont sélectionné 34 projets qui vont permettre d’expérimenter et d’accompagner le développement de dispositifs locaux performants de réemploi d’emballages en verre.

Cet Appel à Manifestation d'intérêt (AMI) s’inscrit pleinement dans la volonté de contribuer à l’atteinte des objectifs en matière de réemploi d’emballages fixés par la loi Anti-gaspillage et pour une économie circulaire (AGEC) avec un triple objectif : 

  • capitaliser sur ces projets en partageant des retours d’expériences pour garantir les performances environnementales et économiques ;
  • soutenir les projets permettant la mise sur le marché d’emballages réemployables et réemployés ;
  • améliorer les dispositifs locaux existants.

Une analyse conjointe des 39 candidatures a été réalisée par les experts de l’ADEME et de Citeo. A destination des porteurs de projets (metteur en marché, opérateur du lavage……), l’AMI permet d’apporter un soutien technique et financier à différents types de projets dont la durée (de 6 mois à 2 ans), varie selon la nature : études de faisabilité, expérimentations locales, animations territoriales, projets de R&D ou encore d’investissement.

34

projets lauréats de l'AMI 

14

territoires représentés

4

millions d'euros d'aides octroyées par Citeo et l'ADEME

Des projets qui contribuent à développer le réemploi et les connaissances

Les projets retenus démontrent la mobilisation des acteurs sur tous les axes structurants du développement du réemploi :

  • les études, pour mieux comprendre les potentiels de réemploi dans les territoires et faire émerger des dynamiques locales, comme notamment CircuVerreBFC (Bourgogne Franche Comté) et pour identifier les adaptations  industrielles comme Vitamont (Nouvelle Aquitaine),
  • les expérimentations, pour tester la viabilité économique et environnementale du réemploi selon les acteurs et les segments de marché concernés, comme notamment Bout’ à Bout’ (Pays de la Loire), la Consigne GreenGo (Ile-de-France), Fischer / Heineken (Grand Est), et Système U (Bretagne),
  • la mise en place d’équipements comme notamment le site dédié au lavage de Luz Environnement (Nouvelle Aquitaine).

Par la suite, une évaluation des performances de chaque projet et un suivi de son avancement seront assurés par l’ADEME et Citeo, en concertation avec le porteur de projets pour répondre au besoin de capitalisation. 

Découvrez les 34 projets soutenus par l'AMI

Pour en savoir plus sur les 34 projets lauréats

Citeo et l'ADEME, partenaires pour développer le réemploi en France

Au travers de son fonds Eci, aujourd’hui abondé par le Plan de relance, l’ADEME souhaite poursuivre et renforcer son accompagnement des acteurs et des projets qui visent à déployer des dispositifs de réemploi performants.
L’ADEME aide ainsi les entreprises à financer des études et expérimentations préalables à un investissement, ainsi que des investissements. Les études et expérimentations peuvent être aidées jusqu’à 70 %. L’aide aux investissements peut aller jusqu’à 55 %. Les Directions régionales de l’Agence sont à l’écoute des projets via le dispositif disponible sur AGIR.

A travers ses actions d’open innovation et de soutien aux initiatives de réemploi, Citeo souhaite répondre aux attentes de ses clients, metteurs en marche de produits emballés, en faisant émerger des solutions alliant performance environnementale et contribution au changement d’échelle.
Les expérimentations lancées dès 2019 et les études sont les 2 axes de soutien et d’engagement de Citeo pour le réemploi. Un travail de définition des gammes d’emballages réemployables standardisés est également en cours, pour les secteurs de la restauration, de la boisson et des produits frais.

A lire aussi

Le grand retour du réemploi des emballages

#réemploi#emballages
#réemploi#économie circulaire
34 projets pour développer le réemploi d'emballages en verre
Top